L’obligation de reclassement de l’employeur en cas de licenciement pour motif économique

Comme annoncé par tous, le nombre des licenciements pour motif économique est en forte hausse depuis la fin du confinement et la diminution du recours au dispositif d’activité partielle. Dans ce contexte, la Cour de cassation rappelle fermement sa position quant aux caractéristiques et au périmètre de l’obligation de reclassement pesant sur l’employeur (Cass. Soc., 1er juillet 2020, n°18-24608).

Robin Nabet
Robin Nabet

Avocat au département droit du travail et protection sociale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Call Now Button