BORE-OUT: Utilisation du terme pour caractériser une situation de harcèlement moral

L’employeur doit veiller à garantir la santé de ses salariés. Si cette mission passe actuellement par des mesures de lutte contre le Covid-19, elle ne doit pas lui permettre d’oublier le suivi régulier de la santé mentale de ses employés. La Cour d’appel de Paris vient (pour la première fois en France) d’utiliser l’expression bore-out pour reconnaître une situation de harcèlement moral (CA Paris, 2 juin 2020, n°18/05421).

Robin Nabet
Robin Nabet

Avocat au département droit du travail et protection sociale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Call Now Button